• Post category:ARCHLine

ÉTUDE DE CAS : COMMENT LE PASSAGE AU BIM A INFLUENCÉ MON TRAVAIL

Rencontre avec Roberto Krieger, spécialiste dans les domaines de l’ingénierie de la sécurité au travail et de l’ingénierie dans le domaine médical.

Roberto Krieger est originaire de Blumenau / SC- Brésil et exerce dans son domaine depuis 1982. Il a participé à de grands projets, tels que la mise en œuvre de l’un des plus grands parcs à thème d’Amérique latine, Beto Carreiro World.

 

A travers son témoignage, M. Krieger nous explique pourquoi il a commencé à utiliser ARCHLine.XP, et comment le passage au BIM a influencé son travail.

« Au cours de mes 39 ans d’activité professionnelle, j’ai travaillé dans plusieurs entreprises en tant qu’ingénieur électrique, j’ai participé à l’implantation du parc à thème Beto Carrero World, de 1991 à 2008. Depuis 2010, je travaille principalement dans le domaine de la construction d’hôpitaux.
En plus de mes activités professionnelles dans diverses entreprises, je dirige mon bureau d’ingénierie (Krieger Engenharia e Arquitetura) depuis 1984.

Au début, nous utilisions du papier et des crayons de différentes épaisseurs, pour transformer nos idées en projets réels ! J’ai commencé à utiliser la CAO en 1991, toujours sous le système d’exploitation DOS. 

Heureusement, grâce aux progrès de la technologie, les solutions de CAO ont commencé à automatiser de nombreuses tâches que nous faisions auparavant à la main. Je suis d'abord passé à ZWCAD et j'ai récemment commencé à utiliser ARCHLine.XP.

Mes activités d’ingénieur comprennent, outre le développement de projets, des services de conseil, d’inspection, de certification d’installations électriques et d’analyse qualitative de consommation électrique. Dans le cadre de mes projets, le thème de l’ingénierie électrique n’est pas le plus important, car il est toujours précédé par la conception architecturale.

À l’aide de la maquette architecturale, j’essaie d’identifier les besoins de chaque environnement et/ou secteur et, si nécessaire, de consulter l’utilisateur final de l’installation afin d’assurer la sécurité, le confort et la fiabilité.

Commencer à utiliser le BIM pour un projet est pour moi un pas de géant.
Mon objectif est clair : obtenir un projet de qualité en optimisant les espaces et en réduisant les coûts de construction et d’installation. À première vue, il peut sembler que de telles méthodes sont hors de portée pour nous ici, au Brésil. En réalité, nous « expérimentons » encore dans l’utilisation de cette technologie, mais il est important et nécessaire que tous les professionnels travaillant dans le domaine de ces projets commencent à réfléchir sérieusement à l’adoption de cette méthodologie.

Le réel avantage pour le client ? Disposer d’une visualisation optimale du bâtiment et ainsi permettre au client de se projeter. C’est pour moi, un des plus grand avantage quant à l’utilisation du BIM.

Visualiser le projet dans ARCHLine permet de faire des ajustements même pendant le développement du projet, sans avoir à effacer, refaire ou ajouter des éléments pendant l’exécution du travail.
Cependant, cela ne peut se faire que si toutes les composantes du projet sont bien organisées et entièrement paramétriques.

Plus le niveau de détail est important, meilleur est le résultat pour le client final. Avec beaucoup de détails, le client pourra évaluer quel est le meilleur modèle de finitions à utiliser dans les installations électriques, comme les interrupteurs et les prises. Plusieurs versions peuvent être présentées avant que l’installation ne soit effectivement terminée. Cette manière de travailler permet de réduire les coûts et le temps de réalisation.

J’ai expérimenté le BIM avec ARCHLine.XP, qui m’a été présenté par la société brésilienne de distribution de logiciels TotalCAD. 

Je voulais évoluer et répondre aux enjeux actuels dans le domaine de l’architecture et de l’ingénierie.  C’est pour cette raison que je cherchais un logiciel BIM. Il y a quelque temps, j’ai commencé à apprendre cette technologie, mais je me suis toujours heurté à des obstacles. Comment allais-je à utiliser ce programme ?
Aussi, les logiciels BIM les plus répandus, avaient des prix incompatibles avec mon activité et mes besoins professionnels ! Et puis, en visionnant un webinaire, j’ai découvert ARCHLine.XP Pro. Moins de 30 jours plus tard, j’en faisais l’acquisition. 
Un jour, un client a demandé le budget du projet pour une petite salle d’opération et a défini que le projet devait être compatible avec le BIM.

Le développement d’un environnement pour l’installation d’équipements dans un établissement hospitalier a été mon premier projet sur le logiciel ARCHLine.. Nous avions peu d’espace pour implanter les différents équipements dans la zone technique et la difficulté de compréhension de cet environnement avec un simple dessin en 2D m’a conduit à utiliser ARCHLine pour le modéliser.

Par la suite, j’ai développé une sous-station électrique afin que le client puisse avoir une vue rapprochée de l’aspect de la façade de son bâtiment.

La possibilité d'importer des blocs et des projets d'autres formats BIM pour les utiliser dans ARCHLine.XP et l'interaction entre ARCHLine.XP et d'autres logiciels, tels que Sketchup est un réel point fort. C'est une fonctionnalité que les autres logiciels BIM n'ont pas ou ne permettent pas d'exécuter avec la simplicité et la facilité que permet ARCHLine.XP.

J’utilise maintenant deux produits, ZWCAD et ARCHLine.XP LT.
Je travaille avec ZWCAD pour développer des projets exécutifs de manière traditionnelle. J’associe ARCHLine.XP pour suivre l’évolution des projets, qui est un enjeu de plus en plus important dans mon travail. L’utilisation de ZWCAD comme base pour le développement de projets dans une solution BIM, en l’occurrence ARCHLine, permet une transformation rapide et facile d’un projet 2D en modèle 3D.
En effet, de nombreuses commandes d’ARCHLine.XP, comme la commande « Mur », permettent de créer une vue en coupe le long d’un chemin spécifique.

A gauche, un plan ZWCAD, à droite, un plan pour l’équipement électrique, réalisé à l’aide d’ARCHLine.XP.

ARCHLine.XP est un logiciel très intuitif et facile à apprendre.

La création de votre propre bibliothèque demande du temps et de l’investissement mais facilite les tâches par la suite. 
Pour résumer mon expérience d’apprentissage, je vais utiliser une citation que j’aime beaucoup et que je suis comme un exemple dans toutes mes activités :
« Le petit obstacle, vous le surmontez. Le grand obstacle, vous le contournez. Le secret de la réussite dans la vie est la persévérance » (João Batista Sérgio Murad – Beto Carrero).
En ce qui concerne l’utilisation d’Archline, je suis toujours confronté à des obstacles mais je persévère. 

Publié à l’origine en portugais par TotalCAD, confrère ZWCAD. Lire l’article ici.

Fermer le menu