• Post category:ARCHLine

Outils Bim pour la création de plans d'éclairage

ARCHLine.XP est le seul logiciel sur le marché qui soit complet à la fois pour l’architecture et la décoration intérieure. Le champ d’application du logiciel permet aux architectes et aux designers de réaliser des projets de design dans leur domaine et même de participer à des projets de plus grande envergure.
Dans l’exemple ci-dessous, nous verrons comment ARCHLine.XP vous aide dans une tâche complexe  : la création de plans d’éclairage, la gestion des sources de lumière et la quantification précise des luminaires.

Pourquoi utiliser ARCHLine.XP pour créer des plans d'éclairage ?

  • ARCHLine.XP supporte jusqu’à 22 types de fichiers différents pour l’importation (DWG, DFX, RFA, RVT, OBJ, 3DS). Vous avez donc la garantie de travailler avec n’importe quel contributeur ou concepteur, quel que soit le logiciel qu’il utilise.
  • Il est possible de télécharger des lampes prêtes à l’emploi et d’autres modèles sur BIMobject.com, depuis le 3D Warehouse ou directement dans notre bibliothèque dédiée.
  • Les projets réalisés sur ARCHLine.XP peuvent être lus dans des programmes de calcul tels que Dialux, Relux et AGI 32. Vous pouvez créer des plans d’éclairage, des schémas électriques ou encore collecter et quantifier les sources lumineuses d’un projet. En intégrant des données photométriques et d’autres informations sur les fabricants dans vos objets, votre modèle contiendra toutes les informations nécessaires et pertinentes.
  • Pour la visualisation architecturale, vous pouvez utiliser ARCHLine.XP LIVE : ce moteur de rendu réaliste en temps réel offre des résultats étonnants adoptant avec précision les comportements lumineux préréglés.

Découvrez ci-dessous le workflow type pour la création d’un projet d’éclairage. Nous verrons comment importer des données photométriques pertinentes, comment les incorporer dans votre modèle et comment vous pouvez présenter vos résultats finaux.

1. Télécharger des objets dans votre projet

3D Warehouse : ARCHLine.XP se connecte directement à 3D Warehouse de Trimble, la plus grande collection d’objets 3D d’utilisateurs Sketchup. Bien que les objets du 3D Warehouse n’aient pas de propriétés BIM à eux seuls, nous pouvons ajouter ces propriétés aux objets plus tard. Trouvez les objets dont vous avez besoin, et téléchargez-les directement dans votre modèle.

La 3D Warehouse dispose d'une grande quantité d'objets. Utilisez les filtres pour suivre la taille du fichier et le nombre de surfaces, afin de ne pas rendre votre modèle trop lourd.

BIMobject.com : Cette bibliothèque d’éléments BIM vous permet de télécharger des lampes de plusieurs fabricants. Elle propose généralement des objets au format Revit (RFA), SketchUp (SKP) ou au format IFC. Si vous travaillez à partir de BIMobject.com (ou de toute autre plateforme similaire, où l’on peut trouver des éléments BIM), les objets téléchargés conserveront les paramètres indiqués par les fabricants. Il convient de noter qu’avec les familles Revit, ARCHLine.XP vous aidera également à éliminer les parties inutiles de l’objet, en conservant les plus importantes et en vous permettant d’ajouter celles dont vous avez besoin.

La bibliothèque de BIMobject.com est une excellente source de produits du monde réel. Vous pouvez également filtrer les articles par fabricant.

Sites web des fabricants : l’autre possibilité consiste à télécharger les articles BIM directement à partir du site web du fabricant. La plupart du temps, ils vous proposeront des objets Revit ou 3D (fichiers OBJ, par exemple). ARCHLine.XP est capable d’intégrer la plupart des formats de fichiers provenant de ces sources.

La plupart des grands fabricants proposent également leurs produits sous forme de modèles 3D. Cherchez l'article dont vous avez besoin et téléchargez-le avec sa fiche technique.

2. Gestion de l'objet

Paramètres : vous pouvez ajouter à vos lampes les paramètres dont vous avez besoin (flux lumineux, source lumineuse, température de couleur, indice de reproduction des couleurs, indice de consommation, etc.)

Conversion d’objets en luminaires BIM : vous avez la possibilité de convertir des objets simples en luminaires BIM. En principe, vous devez sélectionner l’objet, cliquer sur le menu contextuel et sélectionner « éclairage ». Ici, vous pouvez désigner le type de montage correspondant et une fois que vous avez fait cela, une icône d’ampoule apparaîtra sur l’objet, et sur sa vignette, indiquant que l’objet est maintenant équipé d’une source lumineuse.

Données photométriques : vous pouvez intégrer des données photométriques au luminaire, via des sources lumineuses IES. ARCHLine.XP bénéficie déjà de certains fichier IES, mais vous pouvez toujours ajouter les vôtres. N’oubliez pas que l' »imbrication » d’éléments tels que les transformateurs, les drivers et autres composants est également possible. Pour cela, vous devez les créer et les incorporer dans le mode « Esquisse » du programme, dans lequel les objets peuvent être modifiés.

L'ajout de sources lumineuses IES permet d'obtenir des effets lumineux plus réalistes.

Positionnement de vos objets : lorsque vous placez des objets (dans notre cas, des lampes), vous pouvez les placer arbitrairement, ou vous pouvez les attribuer à un autre objet. Dans notre exemple, nous fixons une lampe au faux plafond pour une gestion plus propre des objets. ARCHLine.XP nous offre la possibilité d’encastrer (ou emboîter) des objets dans un faux plafond. Lorsque vous positionnez les objets de cette manière, le luminaire fait partie du faux plafond, les paramètres de calque leurs sont automatiquement associés

3.Echange de données IFC

L’un des intérêts de travailler dans un environnement BIM est l’ouverture à d’autres plateformes. Voyons comment les informations entrent et sortent d’ARCHLine.XP ! 
Import : ARCHLine.XP permet d’importer facilement des fichiers IFC à partir de n’importe quelle plateforme ou logiciel BIM. Le logiciel permet d’exploiter d’énormes sources d’information déjà disponibles au format de fichier IFC  ! Dans notre contexte, cela signifie que vous pouvez importer un environnement extérieur au projet, ce qui vous permet de gagner du temps de modélisation. Vous pouvez également importer des modèles architecturaux complets de cette manière, ainsi vous pouvez vous concentrer sur l’intérieur.

L'importation d'un fichier d'architecture permet de gagner beaucoup de temps de modélisation.

Export : vous pouvez également exporter votre modèle 3D via IFC dans différents logiciels disponibles sur le marché, qui vous serviront pour les calculs de luminosité. Dans cet exemple, nous avons choisi Dialux. Vous pouvez voir que la compatibilité du fichier IFC est totale. La structure du fichier, les différents modèles et tous les objets intégrés sont préservés. Vous n’avez pas à réincorporer les luminaires, il suffit de faire une transcription des fichiers IES et de générer les calculs.

Aucune information n'est perdue, grâce aux capacités du format de fichier IFC

4. Documentation

En créant un projet d’éclairage, vous risquez d’utiliser plusieurs programmes, ce qui n’est pas vraiment une façon efficace de travailler. C’est pourquoi il est important qu’ARCHLine.XP offre un ensemble de solutions complet qui contient la modélisation 3D, les dessins 2D, les schémas et plans électriques, les détails de construction, la gestion de l’éclairage, le tableau d’ambiance, le tout dans un seul environnement ! 
Éclairage : il existe un large éventail d’options pour placer les lampes, les textes lumineux en 3D, les bandes de LED. Vous pouvez également établir le type de montage et d’autres accessoires d’éclairage.

Plans d’éclairage : vous pouvez créer des circuits électriques en attribuant les interrupteurs correspondants aux lampes, ou à d’autres équipements électriques. N’oubliez pas que, comme toujours, une bonne gestion des calques est essentielle pour obtenir un schéma électrique ordonné. Il existe un autre point fort dans le groupe de fonctions « Plan d’éclairage » d’ARCHLine. En effet, il est possible de savoir quelles lampes et quels interrupteurs sont déjà sur le réseau, et lesquels ne le sont pas, afin de minimiser les erreurs de conception. En outre, il est possible de calculer la puissance intégrée estimée de la pièce.

Des dérogations graphiques et une structure logique de vos lampes garantiront un plan d'éclairage propre et organisé

Accessoires électriques : vous pouvez intégrer des interrupteurs et des prises dans votre projet. Déterminez le symbole 2D associé à votre objet et l’équipez d’informations précieuses, telles que le numéro d’article, le prix, etc.
Annotations : en plaçant des annotations, des étiquettes et des textes, vous pouvez intégrer d’autres informations dans notre plan.

5. En utilisant le module MEP

ARCHLine.XP permet le pré-dimensionnement, la localisation et la mise en plan de réseaux MEP. Dans cet exemple, nous utilisons le module MEP pour créer un réseau de câblage pour notre projet d’éclairage. Nous prenons en compte la modélisation des sections de câbles, des plateaux et l’incorporation de connecteurs à nos luminaires. Grâce à l’option de « visualisation graphique », vous pouvez distinguer les différentes installations et systèmes, en utilisant les couleurs attribuées.

Les outils MEP peuvent être utilisés pour créer un plan de câblage pour nos sources lumineuses externes

6. Dimensionnement et listes

ARCHLine.XP permet d’effectuer toutes les mesures, le dimensionnement et le calcul des éléments que vous avez dans le projet. En utilisant l’outil « Pièce », vous pouvez savoir dans quel espace spécifique se trouve un certain luminaire. Bien entendu, cette méthode nécessite une bonne gestion du contenu du projet et une nomenclature adéquate de ses éléments. Heureusement, ARCHLine.XP offre des outils pour cela. 
Lorsque vous avez terminé, vous pouvez saisir toutes les informations dans une feuille Excel, afin de vous aider dans la phase de commande des lampes souhaitées.

7. Visualisation de votre projet d'éclairage

Voyons le résultat final ! En matière de visualisation architecturale, le logiciel de rendu ARCHLine.XP LIVE nous donne d’excellents résultats. ARCHLine.XP LIVE lit les informations photométriques que vous avez incorporées dans le modèle, de sorte que toutes les lumières seront assez réalistes. Le programme nous offre également la possibilité de configurer les lumières, d’allumer et d’éteindre les lumières, de créer des vidéos à 360 degrés et des visites virtuelles.

ARCHLine.XP LIVE en action, en visualisant des lampes du monde réel

Avec ARCHLine.XP, vous disposez de tous les composants nécessaires à la réalisation de vos projets d’éclairage !

Article écrit par Sam Abaga
ARCHline.XP Espagne 

Version originale espagnole

Fermer le menu